News

Aleksandra Popov – « Je me sens heureuse dans l’eau »

En novembre 2020, la Fondation Princesse Charlène de Monaco a débuté son soutien envers la jeune nageuse Aleksandra Popov dans le cadre d’un partenariat avec l’Association sportive Halivik pour le projet “Stay Safe” à Novid Sad, en Serbie.

L’histoire d’Aleksandra est rare et inspirante, et témoigne de la force pédagogique et thérapeutique de l’eau : depuis l’âge de 7 ans, elle a réussi à vaincre la plupart des symptômes de l’autisme grâce aux sports aquatiques et à l’apprentissage de la natation, par la méthode “Halliwick” préconisée par son instructeur M. Igor Bežanović. Elle a développé suffisamment d’aisance dans l’eau et de compétences en communication pour envisager de diffuser ses connaissances et son expérience.

Le soutien de la Fondation aura permis de commencer à former Aleksandra à devenir éducatrice en sécurité aquatique.
 
Interviewée récemment à la suite de cette formation, la jeune Aleksandra (qui a 15 ans aujourd’hui) nous en dit plus sur son histoire, sa méthode de travail et sa motivation :

« En ce moment, je nage dans le Danube et je pratique la sécurité aquatique. Nous pratiquons le sauvetage et les techniques pour aider les personnes dans le besoin. »
« Je pense que j’ai commencé à nager quand j’avais 3 ans et demi. Je me sens heureuse et à ma place quand je suis entourée d’eau. »

« Mon entraîneur m’a appris à enseigner aux autres enfants à nager en sécurité. Avec cette expérience,  j’ai  appris à être une personne forte, capable et utile.  »

Interrogée sur les aspects les plus importants de la sécurité aquatique, Aleksandra a répondu en disant que « les parents ne devraient jamais laisser leurs enfants nager loin d’eux; et les gens devraient toujours évaluer leurs propres capacités ».

Interrogée sur son sport préféré, elle a répondu : « la natation et les sports nautiques. Parce que je me sens bien dans l’eau. »
 
  • Pour en savoir plus
​​La méthode “Halliwick” est une véritable méthode d’« apprentissage » de l’eau, inventée à Londres en 1949 par James McMillan (ingénieur en hydrodynamique) en offrant ses services à l’école Halliwick pour jeunes filles atteintes d’Infirmité Motrice Cérébrale (IMC). James McMillan a élargi ses connaissances à la neurophysiologie pour comprendre les mouvements du corps dans l’eau, permettant à l’apprenant de se familiariser avec l’eau et de contrôler son équilibre à travers sa méthode, pour acquérir une liberté de mouvement et une autonomie dans l’eau.

L’Association sportive Halivik, représentée par M. Bežanović et dont la philosophie hérite de cette méthode, supervise des activités aquatiques et sportives pour les jeunes. Elle met l’accent sur la formation des non-nageurs âgés de 3 à 7 ans, et a pour vision d’éduquer tout individu, y compris les personnes ayant un handicap qui peut être surmonté avec de la détermination et un style d’enseignement approprié.

La Fondation Princesse Charlène de Monaco tient à remercier la Fondation Novak Djokovic, partenaire depuis plusieurs années en Serbie et relais local précieux dans le cadre de ce soutien envers la jeune Aleksandra.