News

En Haïti, les jeunes de l’ile de la Tortue se tournent vers la mer

En 2021, la Fondation Princesse Charlène de Monaco a débuté un soutien important en Haïti aux côtés de L’Appel, une association de solidarité internationale qui mène des actions de développement pour les enfants et leurs communautés.

Sur l’ile de la Tortue isolée au nord-ouest du pays, L’Appel agit depuis 2003 en faveur de l’éducation et des écoles locales. Sur cette ile longue de 37 km, avec une population regroupée principalement sur son plateau à 300 mètres d’altitude, le constat est terrible : la plupart tournent le dos à la mer, ne savent pas nager et craignent l’eau. Au-delà du problème d’un taux de noyades élevé sur l’ile, cette crainte entraine un abandon des activités aquatiques et maritimes et constitue un frein au développement de l’ile.

Face à cette situation, l’ADETOM (Association des Directeurs d’Ecole pour une Tortue Meilleure) a démarré un programme d’apprentissage de la natation. Avec l’expertise de L’Appel et le soutien financier de la Fondation Princesse Charlène, l’objectif est d’enseigner les bases de la natation aux enfants des 50 écoles de l’ile tout en contribuant à leur découverte du domaine maritime côtier.

Les enseignements sont dispensés surtout aux écoliers du primaire, mais aussi aux adolescents et aux instituteurs de l’ile – ces derniers bénéficiant prioritairement d’une initiation à la sécurité en mer.

La vision globale du projet est de créer, chez les jeunes, une prise de conscience sur les bienfaits de l’eau et la richesse naturelle de leur île - pour un développement économique dans le respect de l’environnement.

A la fin de ce projet long de 3 ans sur l’ile de la Tortue, 150 encadrants seront formés à assurer la sécurité des cours de natation sur les plages de l’île (3 par école). 4 000 élèves âgés de 8 à 16 ans seront sensibilisés à l’environnement et à l’apprentissage de la natation. 60 adolescents de 13 à 16 ans auront approfondi leurs connaissances maritimes et développé leur aptitude au management au cours de 3 camps d’été organisés avec les Scouts Marins d’Haïti.