Water Safety, pour la prévention de la noyade

Partenariat avec le National Sea Rescue Institute – Afrique du Sud – 05.11.2018



La Fondation Princesse Charlène de Monaco en Afrique du Sud est devenue partenaire du programme d’éducation du National Sea Rescue Institute (NSRI).

Ce programme, créé en 2006, a sensibilisé environ 2 millions d’enfants en Afrique du Sud. S.A.S. la Princesse Charlène a accepté d’en devenir la marraine.

Le problème de la noyade est très préoccupant dans le monde entier. En Afrique du Sud, plus de 600 enfants meurent noyés chaque année et bien d’autres en gardent de lourdes séquelles.

Pour éviter ces drames, l’éducation et la sensibilisation du public sont essentielles.

Le NSRI a été créé il y a 50 ans comme une organisation de recherche et de sauvetage. En 2006 l’absence de données sur la noyade a amené le NRSI à demander une étude au Conseil de Recherches Médicales. Les résultats ont montré que les enfants sont les plus à risque et principalement ceux issus de communautés pauvres. Cela a conduit à la mise en place du programme d’enseignement du NSRI qui a sensibilisé environ 2 millions d’enfants à ce jour.

Les instructeurs du NSRI se rendent dans les écoles et apprennent aux enfants ce qu’il faut faire en cas d’urgence, à qui demander de l’aide, comment porter secours à un ami ou effectuer les gestes de premiers secours.

Les partenariats ont été cruciaux pour la réussite de ce programme. En 2015, la Fondation Princesse Charlène de Monaco a apporté son soutien au NSRI et la relation s’est développée au cours de ces trois dernières années.

« Travailler avec la Fondation Princesse Charlène est l’aboutissement de notre collaboration et de la stratégie de partenariat avec le NSRI afin de créer un vaste réseau pour prévenir la noyade via la sensibilisation du public, l’éducation et le perfectionnement de la natation. Nous avons un énorme défi à relever pour atteindre 1 million d’élèves chaque année afin qu’ils soient en sécurité. Avec la Fondation, nous croyons que nous pouvons donner à ces enfants un avenir, » a déclaré Dr Cleeve Robertson, directeur général de NSRI.

« Nous avons travaillé avec le Directeur Général de la Fondation, Ryk Neethling, afin de déterminer un certain nombre d’initiatives conjointes qui se dérouleront lors des deux prochaines années, notamment une collaboration pour développer un cours de natation de survie reconnu qui ne soit pas limité par le droit d’auteur, afin qu’il puisse être partagé librement dans tout le pays et dans le monde entier. Chaque initiative nous prouve que nous pouvons sauver la vie, changer l’existence et créer un futur pour une personne, une famille et une communauté à la fois, » a indiqué le Dr Robertson.

« Nous sommes ravis de collaborer avec le NSRI afin d’enseigner au plus grand nombre possible d’enfants, les bases de la natation et les gestes de premiers secours. Le NSRI a une longue expérience dans la prévention de la noyade et ses objectifs sont identiques à ceux de S.A.S. la Princesse Charlène de Monaco pour sauver des vies grâce à l’éducation. Ce partenariat nous rapproche de notre objectif qui est d’atteindre 1 000 000 d’enfants par an, » a poursuivi M. Neethling.

Pour plus d’informations sur la Fondation Princesse Charlene de Monaco en Afrique du Sud visitez www.pcmfsa.co.za