News

Résolution des Nations Unies sur la Prévention mondiale de la noyade

Le 28 avril 2021, les Nations Unies ont adopté la toute première résolution sur la prévention de la noyade. Cette résolution est un grand pas en avant pour la lutte contre la noyade au niveau international, dont fait partie la Fondation Princesse Charlène de Monaco depuis 2012.
 
La noyade est un problème de santé publique majeur. La noyade est la cause de 2,5 millions de décès au cours de la dernière décennie et est l’une des principales causes de mortalité des enfants dans de nombreux pays. Rappelant ses résolutions en faveur de l’éradication de la pauvreté, l’ONU reconnaît que 90% des décès par noyade surviennent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

La noyade est évitable et des interventions modulables existent. Ensemble, les gouvernements et les institutions peuvent agir efficacement pour éviter la noyade et sauver des vies.
 
La Résolution des Nations Unies sur la Prévention mondiale de la noyade servira de modèle d’action contre le nombre inacceptable de décès par noyade dans le monde, présentant un moyen de progresser dans plusieurs des Objectifs de développement durable des Nations Unies.
 
L’Assemblée générale des Nations Unies encourage tous les Etats Membres à élaborer des programmes de prévention de la noyade alignés sur les interventions recommandées par l’Organisation mondiale de la Santé (à savoir barrières, supervision, leçons de natation, formation au sauvetage et à la réanimation, règlementation de la navigation de plaisance, gestion des risques d’inondation et résilience) et à organiser des campagnes de sensibilisation à la prévention de la noyade et des campagnes visant à faire évoluer les comportements.
 
La résolution proclame le 25 juillet Journée mondiale de prévention de la noyade, qui sera l’occasion annuelle pour tous les États Membres de commémorer les vies perdues par noyade, d’éduquer sur la question et de s’engager à trouver des solutions positives et pratiques qui favorisent la sécurité dans et autour de l’eau.
 
La Fondation Princesse Charlène de Monaco se réjouit de cette résolution et espère qu’elle aura un impact dans les années à venir. La mission première de la Fondation est de sauver des vies et de lutter contre la noyade, en soutenant et en finançant des projets éducatifs à travers le monde. Les programmes d’Apprentissage de la natation et de Sécurité aquatique proposent des enseignements théoriques et pratiques aux enfants et adultes, et sensibilisent l’opinion publique aux dangers de l’eau.
 
Rien qu’en 2020, de nombreuses vies ont été sauvées grâce au travail de nos partenaires dans le cadre de ces programmes : plus de 120 000 personnes, en majorité des enfants, ont appris à nager et ont reçu des cours de sécurité aquatique.
 
La Fondation tient à remercier la Royal National Lifeboat Institution (RNLI), partenaire de longue date qui a joué un rôle déterminant dans la sensibilisation à la prévention de la noyade dans le monde entier, a dirigé les discussions sur la question de la noyade et a permis à l’aboutissement de la Résolution des Nations Unies sur la Prévention mondiale de la noyade.
 
La Fondation tient également à remercier la Mission Permanente de Monaco auprès des Nations Unies et l’ambassadeur – Représentant permanent S.E. Mme Isabelle Picco, pour leur implication dans le coparrainage de l’initiative visant à faire avancer cette résolution de l’ONU à l’Assemblée générale, en défendant les objectifs de Monaco en matière de développement durable et d’équité sociale.
 
Ensemble, nous pouvons éviter la noyade et sauver des vies.